Code de déontologie

Le secteur financier au Grand-Duché de Luxembourg -comme ailleurs dans le monde- souffre curieusement de deux réputations contradictoires. Pour les uns, la finance est un domaine débridé, dérégulé, soumis à une loi de la jungle qui serait celle des marchés. Pour les autres, c'est le secteur réglementé par excellence. Il est en effet soumis à des dizaines de textes de loi et à des milliers de pages d'instructions émises par les autorités de contrôle et banques centrales qui surveillent le moindre mouvement de ses acteurs.


Si la première perception est souvent celle du public, la seconde est celle des acteurs eux-mêmes qui vivent de l'intérieur toutes les contraintes légales, réglementaires, mais aussi commerciales, qui sont propres à leurs métiers.


Au-delà des attentes du public quant à un renforcement de l'encadrement réglementaire du secteur financier, les professionnels du secteur se voient soumis à une exigence d'éthique, voire d'autorégulation. Cette exigence se traduit en pratique par l'adoption d'un code éthique ou code de déontologie dans lequel les professionnels eux-mêmes définissent l'entendement qu'ils ont de leur profession et de sa pratique et se soumettent librement à des principes qui constituent autant d'engagements vis-à-vis du monde extérieur.
 



Documents à télécharger :

Code de déontologie.pdf